Galerie

Exposition à Mirmande en juillet

AfficheMirmandeJuilLeslie

Le vernissage a eu lieu le 30 juin 2017 à 19h à la Galerie La Boutique,  rue Boulanger à Mirmande dans la Drôme. Je serai présent à la Galerie tout le mois de juillet, pour présenter mes sculptures de carton, de verre, de miroir et de terre, ainsi que mes peintures. La galerie exposera aussi Ricardo Ponce et Annabelle Senot en juillet et en août.

Publicités
Galerie

De la matière au portrait

De la plume au bâton, Joël Abouzit modèle des portraits, des regards en allant au-delà des simples traits anatomiques, en cherchant à créer du mouvement et des vibrations avec sa gestuelle spontanée inspirée modestement de grands artistes : GIACOMETTI, YAN PEI MING, LE BROCQUIS, …

Il échange avec Philippe NOULETTE, Ricardo PONCE, Serge ROCA et d’autres artistes, ils le motivent et le bousculent en le sortant de sa zone de confort.

CARTONS : Les créations de cartons déchirés sont réalisées avec une technique proche de celle de la peinture ou du modelage de terre. Les déchirures aléatoires donnent du mouvement aux créations avec les variations de lumière.

TERRE : À coups de bâton, impact après impact, les blocs de terre révèlent des regards bruts et forts. Après la première cuisson dîtes « biscuit » le regard se fige, la lumière sera la seule à libérer le mouvement. L’aspect de pierre volcanique de certaines pièces est réalisé avec un enfumage « type Raku ».

PEINTURE : Dessiner, peindre sur des supports rugueux, rustiques, aléatoires procurent à ces regards et à ces visages de la dynamique. Le jeu de transparence de la peinture sur des collages de journaux apporte de la profondeur et des nuances de couleurs. L’utilisation de larges brosses ou de gros rouleaux permet de garder de la spontanéité.
MÉTAL : Les créations de métal sont réalisées comme un dessin, trait par trait, tige de métal par tige de métal. Le visage apparaît spontanément par l’accumulation de matière.

MIROIR : Fascinantes et magiques, les sculptures à base de miroirs brisés donnent de la transparence, de la couleur et une sensation d’irréalité au sujet. La sculpture est ainsi en perpétuel mouvement.

 

 

(suite…)